Historique

La sérigraphie fait partie des quatre techniques artisanales traditionnelles anciennes, qui ont vu le jour à différentes époques, et dans des contextes historiques particuliers. Cette technique ne constitue que l’un des procédés à disposition pour réaliser votre projet d’impression, et il est constamment mis au défi par d’autres techniques plus rapides et moins coûteuses. Apprenez à reconnaître ce qui distingue la sérigraphie des autres processus, et à comprendre pourquoi elle a encore sa place dans le monde de l’impression d’aujourd’hui.

Gravure en Relief

la zone surélevée est encrée, puis imprimée en renversé
  • Xylogravure (ou gravure sur bois)

    La gravure sur bois passe pour être la plus ancienne technique d’impression jamais utilisée. Les principales applications étaient décoratives et tendaient à l’embellissement des textiles.

  • 1300

    Première utilisation de caractères typographiques en bois, en Chine.

  • 1400

    Gutenberg invente les caractères typographiques mobiles (en plomb ou en bois). Naissance de l’imprimerie en Occident. Les premiers imprimés seront des textes ecclésiastiques.

  • 2015

    La gravure en relief connait peu d’applications à l’heure actuelle. Designer et typographes l’utilisent par nostalgie ou pour obtenir un rendu caractéristique que d’autres techniques ne permettent pas.

Gravure en Creux

ensemble des techniques qui utilisent l’incision ou le creusement pour produire une image ou un texte. L’image est encrée, l’encre se déposant dans les zones creuses, puis imprimée en renversé.
  • 1400

    Taille-douce (en général sur le cuivre)

    La gravure sur cuivre profite des techniques de l’orfèvrerie. Permettant des reproductions plus détaillées qu’avec le bois, elle est cependant onéreuse et s’adresse à des commanditaires
    fortunés. Elle se reconnait facilement à son aspect embossé, à ses fines lignes et à ses tons qui ressemblent parfois à de l’aquarelle.

  • 2015

    La taille-douce n’est aujourd’hui utilisée qu’en reproduction d’art. C’est la technique de reproduction la plus onéreuse à l’heure actuelle.

Planographie ou impression à plat

un faible relief est crée par le dépôt de corps gras sur une pierre calcaire. La pierre est humidifiée, puis encrée, et imprimée en renversé.
  • 1796

    Lithographie

    Découverte de la technique par Alois Senefelder. Ce procédé sera une vraie révolution! Les partitions de musique pourront enfin être reproduites. Les artistes dessineront à même le support imprimé. La possibilité d’imprimer en plusieurs couleurs et en registre donnera naissance aux premiers timbres postes, aux emballages et aux premières affiches publicitaires.

  • 1875

    Impression «Off-set»

    Amélioration de la lithographie grâce au remplacement de la pierre par une plaque cintrable, adaptée à un cylindre, et l’ajout d’un blanchet autour d’un cylindre porte-blanchet. L’ image étant ainsi reportée sur un support décalé (off-set), l’impression apparaît dans le bon sens.

  • 2015

    La lithographie sur pierre n’est aujourd’hui utilisée qu’en reproduction d’art. Son descendant, l’offset, s’est en revanche popularisé pour devenir le procédé d’impression de haute
    qualité le plus populaire dans le monde de l’imprimerie commerciale d’aujourd’hui.

Technique du Pochoir

une ouverture est créée dans une zone obstruée, et on force l’encre à travers cette ouverture. L’image est imprimée dans le bon sens.
  • Pochoir

    La première utilisation de pochoir date de l’époque des hommes des cavernes. En Europe et en Asie, son usage s’est poursuivi jusqu’au 20e siècle.

  • XIXE

    Sérigraphie

    La sérigraphie est une sorte de pochoir amélioré. Il est difficile de déterminer avec précision qui en est le précurseur, car elle s’est développée plus ou moins simultanément dans différentes parties du monde. La première application de la sérigraphie telle qu’on la connait aujourd’hui fut l’impression de fanions de feutres au début du 20e siècle.

  • 1915

    En Amérique du Nord, la sérigraphie prend son essort avec le développement rapide de la publicité. Son évolution est plus lente en Europe, dont la croissance a été freinée par la première guerre. Le deuxième conflit mondial permettra en revanche de mettre à profit le procédé et l’immense variétés d’applications qu’il offre. Depuis, la technique n’a de cesse de se développer et de se moderniser.

  • 2015

    La sérigraphie est la moins onéreuse des techniques de reproduction d’art de notre époque. C’est également un procédé qui, grâce à sa flexibilité et sa durabilité, a des applications
    commerciales innombrables, tant dans le domaine de l’impression textile que dans celle de l’industrie graphique.